garantie constructeur

Vous avez de l’argent et vous aimez chaque année renouveler votre parc automobile. À l’achat de nouvelles voitures, vous bénéficierez à coup sûr de garantie constructeur, mais qu’est-ce que c’est ? On vous en parle dans cet article.

Informations générales sur la garantie constructeur

C’est un contrat d’assurance que l’acheteur du véhicule neuf, par le biais du mandataire auto, signe avec le constructeur. Il est généralement non payant pour le client. La garantie constructeur autorise l’acheteur à se faire rembourser ou à exiger du constructeur la réparation du véhicule en cas de panne dans la période de la garantie.

Cette garantie constructeur est à différencier de la garantie légale qui est naturellement prévue par la loi. Elle est de deux ans pour tout bien acquis dans un état neuf. La garantie constructeur va des fois au-delà de la garantie légale. Elle est fonction de la durée ou des restrictions kilométriques. Certains modèles donnent par exemple, jusqu’à sept ans de garantie ou 150 000 kilomètres parcourus. La plupart des constructeurs japonais donnent 3 à 5 ans de garantie. Leurs collègues européens sont frileux. Leur garantie constructeur couvre la même période que la garantie légale. Il y a certains constructeurs roumains qui font néanmoins un petit effort en donnant trois ans. Ils limitent cependant cette garantie à 100 000 kilomètres parcourus. Le mandataire auto prend souvent en compte ses spécificités lors du choix du véhicule.

Quelles sont les réparations couvertes par la garantie constructeur ?

La garantie constructeur permet au client de remplacer les pièces électroniques, électriques ou mécaniques défectueuses. Elle couvre généralement l’échappement, la suspension, le vitrage, la signalisation, l’éclairage, la carrosserie et la climatisation du véhicule neuf. Il faut préciser que la liste des pièces remplacées par le constructeur diffère d’un contrat à un autre. Ce qui est connu, c’est que les amortisseurs, les freins et les pneus ne sont généralement pas pris en charge par la garantie. Ne comptez pas non plus sur la garantie constructeur pour réparer votre voiture neuve si elle tombe en panne faute d’entretien. La garantie prend généralement en charge les défauts de construction.

Le client doit observer les recommandations d’entretien

À l’achat d’un véhicule neuf, le constructeur vous fait des recommandations pour son entretien. Il est bien de les suivre. Pourquoi ? Parce que quand le véhicule tombera en panne c’est facile de faire comprendre au constructeur que cette panne n’est pas le fruit d’un défaut d’entretien de votre part. Retenez aussi que la réparation de votre véhicule doit être faite dans un garage qui suit les règles de réparation du constructeur. Dans le cas contraire, le constructeur peut décider de ne pas mettre en jeu la garantie. Si c’est le cas, pas de panique ! Trouvez une solution en faisant jouer votre assurance auto.

Quoi faire après expiration de la garantie constructeur ?

Quand votre garantie constructeur arrive à expiration, passez à une garantie assistance mécanique. Elle vous permet de couvrir les charges de réparation de votre véhicule s’il tombe en panne. La réparation prend en compte le remplacement des pièces gâtées et la main-d’œuvre. C’est un avantage parce que la garantie constructeur ne prend pas en charge la main-d’œuvre par exemple.

Rappelons qu’un véhicule qui a 6 mois et qui a parcouru au moins 6 000 kilomètres est toujours vu comme neuf. Donc il peut toujours jouir de la garantie constructeur. Dès que le nombre de kilomètres est atteint votre assurance expire, quand bien même il vous reste encore des années sur le contrat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *