Cohabitation

Lorsqu’ils quittent la maison, les jeunes sont souvent surpris par le coût réel de la vie. Pour y faire face, beaucoup choisissent d’habiter avec un colocataire. Cependant, cohabiter avec un parfait inconnu n’est pas une mince affaire.

La cohabitation, un risque à prendre

Si vous envisagez d’habiter avec quelqu’un, réfléchissez bien aux tenants et aboutissants de cette cohabitation. Souvent, les jeunes recherchent des colocataires dans les petites annonces, sur les tableaux d’affichage ou sur internet. Pourtant, les faits montrent que ces méthodes présentent de grands risques. En effet, derrière ces annonces, il peut y avoir un prédateur ou quelqu’un qui a des valeurs morales douteuses. Aimeriez-vous rentrer chez vous et trouver votre colocataire en train de fumer dans le salon ? Pensez-vous que ce soit plaisant d’avoir un colocataire qui rentre souvent ivre ? Un tel environnement risque de vous décourager, pire vous entraîne à délaisser vos propres principes. Un milieu aussi malsain n’est jamais bon.

En fait, il est risqué de vivre avec des personnes que vous ne connaissez pas du tout. Mais comment trouver la bonne personne ? Le bouche-à-oreille peut être très efficace. Plus vous mettrez des gens au courant de votre situation. plus vous serez susceptible d’obtenir des résultats. Informez-vous bien sur votre potentiel colocataire avant d’accepter de vivre avec lui/elle. Menez votre petite enquête : quelle réputation cette personne a-t-elle ? Est-elle connue pour sa gentillesse et sa générosité ? Ou bien comme étant un/e champion/ne de la drague et toujours prêt/e à faire la fête ?

Une discussion franche sur les termes de la cohabitation

Une fois que vous rencontrez la bonne personne, parlez-lui franchement. Déterminez à l’avance à quel point vos personnalités sont compatibles. Vous pourrez le faire via ce lien. Des études ont montré que les colocataires qui ont les mêmes valeurs sont les plus satisfaits de leur cohabitation. Si vous êtes du genre calme, solitaire et réservé, cohabiter avec quelqu’un d’expansif ne sera pas une bonne idée. Discutez de vos objectifs et de vos projets à court terme. Parlez également de vos passe-temps, de vos goûts musicaux, de vos préférences. Cohabitez avec une personne qui aime à peu près le même genre de choses que vous. Ainsi, la cohabitation sera une réussite. C’est vrai, avoir des goûts différents ne signifie pas forcément problèmes de cohabitation. La vraie question est de savoir si vous êtes tous les deux capables de vous adapter. Etes-vous prêt à faire des concessions et à supporter vos différences ? Demandez aussi à l’autre personne ce qu’elle attend de la situation. Il y en a qui s’attendent à ce que vous deveniez les meilleurs amis du monde.

Pourtant, ce n’est peut-être pas ce que vous voulez. Ne passez pas non plus sous silence des questions d’ordre pratique comme la cuisine. Décidez à l’avance qui fait la cuisine ou les courses, qui va faire telle ou telle tâche ménagère. Qu’en est-il de l’utilisation d’appareils personnels et de l’ameublement ? Pouvez-vous prendre un animal domestique ? Discutez comment vous allez payer les factures. Assurez-vous que l’autre locataire est en mesure de payer sa participation à temps. En parlant franchement de ces choses avant d’emménager ensemble, vous éviterez des malentendus et des contrariétés. Il est même conseillé de mettre par écrit vos décisions et d’afficher cette feuille à un endroit bien visible.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.