Elephant du sri lanka

Le Sri Lanka est un état insulaire au sud de l’Inde. N’ayant que pour frontière mer, golf et océan, il constitue une destination prisée des touristes en raison de ses plages. Toutefois, les voyageurs seront aussi fustigés par la richesse naturelle à l’intérieur des terres de cette nation. Même la culture locale attisera la curiosité des visiteurs. Les temples ou simplement le mode de vie des Sri-Lankais peuvent faire l’objet de tout un voyage. Il est pratiquement possible de faire le combiné de ces différentes thématiques durant un seul séjour.

Les plantations de thé dans le centre du Sri Lanka

Le thé détient une place importante, autant dans la culture qu’au cœur de l’économie sri-lankaise. Pour les touristes, il fera plutôt l’objet d’un voyage d’exploration des plantations à perte de vue. Des découvertes émergeront également de ces périples. En effet, les fabriques de thé constituent des détours intuitifs pour apprendre les secrets de l’or vert de ce pays. Les touristes devront rejoindre le centre du Sri Lanka pour réaliser cette aventure. Ils cibleront particulièrement la transition de vallée entre Kandy et Nuwara Eliya. La randonnée est la meilleure façon d’explorer ces vastes prairies de verdure. La ville d’Ella permet également d’admirer des champs de thé. En réalité, la localité est un point de départ pour un voyage en train, sans perdre de vue les plantations. Au final, comme les voyageurs s’immergeront en pleine nature, bien d’autres attractions se présenteront sur leur chemin, à ne citer que les chutes d’eau.

Bien choisir les plages du Sri Lanka selon les saisons

Le Sri Lanka propose un large choix de plage aux touristes, le pays étant un État insulaire. Toutefois, il faudra privilégier quelques-unes selon la période de l’année. Cette distinction permettra de profiter de ces stations balnéaires sous leur plus beau jour. Lors d’un sri lanka sejour d’octobre à avril, les touristes devront opter pour la côte ouest et sud du pays. Les plages Bentota peuvent être choisies en raison de leur proximité avec la ville de Colombo. Hikkaduwa, Unawatuna ou encore Tangalle figurent parmi les stations balnéaires sur ce versant. Celle de Mirissa mérite quant à elle un éloge particulier. En effet, elle est un point d’observation de baleines de janvier à avril. À l’opposé, la côte est donnera rendez-vous aux voyageurs de mai à septembre. Les eaux de ces littoraux s’adressent surtout aux amateurs de plongée.

Quelques réserves naturelles à inclure dans le programme de voyage

Peu importe le choix d’orientation des touristes au Sri Lanka, ils auront toujours un parc à visiter. Au sud, par exemple, les voyageurs pourront pénétrer dans la réserve de Yala. Celle-ci est d’ailleurs la plus célèbre du pays. Elle détient des attraits notables par rapport à la faune. Presque l’ensemble des espèces typiques du Sri Lanka se retrouve dans ce parc, à ne citer que l’ours lippu ou encore les macaques à toque. Le milieu de vie y est également encore très sauvage, mêlant lacs, rivière et forêt de Palu… Plus au centre, les parcs nationaux du triangle culturel sont aussi des incontournables de ce sri lanka sejour. Ils regroupent les réserves de Minneriya, de Kaudulla et de Hurulu. Les éléphants y sont les principaux centres d’intérêt. En effet, ce sont des zones de concentration de cet animal symbolique pour les Sri-Lankais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *