pare-brise

En période hivernale, les voitures sont soumises à de fortes tensions. Les effets des chocs thermiques amplifient les risques de fissure et les bris de glace. Heureusement, il existe quelques règles de base faciles à appliquer pour protéger son pare-brise. 

Le pare-brise est l’une des parties les plus délicates et importantes de la voiture. Celui-ci joue en effet un rôle clé dans la sécurité de votre véhicule, ne serait-ce que parce qu’il vous assure une visibilité maximale. Il nécessite qu’on lui prête beaucoup d’attention car il nous protège. En hiver, les conditions climatiques sont parfois rudes : neige, verglas et autres manifestations météorologiques. Une voiture y est forcément exposée, ce qui la fragilise. Un simple impact peut se transformer en fissure. Si vous ne le faites pas réparer rapidement, le phénomène peut s’aggraver et entraîner un remplacement de pare brise, une intervention dont le temps et le coût sont bien supérieurs à une simple réparation d’impact. 

Les conseils pour protéger votre pare-brise durant la saison froide 

Recouvrir le pare-brise avec un carton ou une bâche

En hiver, si votre voiture stationne dehors, il est important de protéger votre pare-brise et sur l’ensemble des vitres du véhicule en les recouvrant d’une bâche ou de grands cartons dépliés pour éviter le gel causé par le froid. Le papier journal est également efficace pour protéger les vitres du givre. Cela permettra de limiter l’apparition d’une épaisse couche de givre pendant la nuit.

Démarrer le véhicule à l’avance

Pour minimiser les conditions du choc thermique lors du dégivrage, il convient de démarrer à l’avance votre véhicule et de positionner le chauffage de façon modérée pour un dégivrage plus lent. Surtout ne pas verser d’eau chaude sur le pare-brise et ne pas pousser le chauffage au maximum. En versant de l’eau chaude sur le pare-brise, on crée une différence de température entre l’extérieur et l’intérieur de la vitre d’auto, ce qui peut déclencher une fissure, et ce même sans impact préalable.

Ne négligez pas les essuie-glaces

Pour garder votre pare-brise en bon état, il est impératif de vérifier le bon état des balais d’essuie-glaces de votre voiture. Il est même conseillé de les changer une fois par an, au sortir de l’hiver. Seulement, par rapport aux intempéries, vos balais d’essuie-glaces peuvent s’user plus ou moins rapidement, donc selon leur usage. Assurez-vous également que le liquide lave-glace que vous utilisez est de bonne qualité pour conserver un pare-brise propre et une bonne visibilité et qu’il ne gèlera pas. Vérifiez le niveau avant de quitter votre foyer.

Équiper le véhicule des bons accessoires

En cas de baisse des températures, il convient de s’équiper d’outils comme un grattoir à givre, un balai à neige, un spray dégivrant indispensable pour dégivrer son pare-brise partout, à toute heure du jour ou de la nuit.

Bon à savoir : faire contrôler son pare-brise lors de chaque changement climatique permet aussi de prévenir les risques de d’impact pendant une période de grand froid. Cela permet de détecter et de réparer les impacts pour éviter la fissure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *