boulangerie
Une boulangerie se doit d’avoir une identité bien précise, comme tous les commerces de proximité. Pour cela, il est judicieux de ne pas faire l’impasse sur l’aménagement de l’espace de vente, car cela aura des impacts sur la décision d’achat et la fidélisation des consommateurs. Découvrez dans cet article des indications qui pourraient vous aider à réussir le pari.

Les fondamentaux de l’agencement de boulangerie

Que l’on ait décidé de procéder à un agencement boulangerie Hautes Alpes ou en région parisienne, il est important de savoir qu’il n’existe pas de schémas standards en la matière. En effet, chaque enseigne a des particularités qui lui sont propres et son positionnement sur le marché. Cependant, la première chose à faire si on a décidé de passer à l’action, c’est toujours de faire la liste des spécialités de la maison et celles que recherchent le plus souvent les clients, qu’ils soient du quartier ou de passage. Pains artisanaux, viennoiseries, gâteaux, sandwiches, en-cas rapides, tous ces produits doivent être classés par ordre d’importance pour l’artisan et de volume de production. Autre élément à retenir, et qui est valable pour un agencement boulangerie Hautes Alpes ou dans le Nord de la France, c’est le profil-type de la clientèle. Ce point mérite une observation et une réflexion de fond, car il conditionne le reste du processus. Il ne devrait pas y avoir de goulot d’étrangement dans les surfaces de circulations aux heures de forte affluence. Si la clientèle est plutôt composée d’habitués, mettre en place des espaces de convivialité pourrait être intéressant. Attention, la clientèle peut évoluer au fil du temps, il est donc plus prudent de se projeter dans l’avenir.

Mettre l’accent sur la vitrine

Le rôle de la vitrine dans une vitrine est de mettre en valeur les produits et les rendre appétissants. Elle doit donc être bien achalandée, sans pour autant être surchargée. La position idéale, c’est d’être à hauteur du regard des passants et des clients qui ne devraient pas avoir à se courber pour distinguer quelque chose à l’intérieur. Sur la devanture, il est recommandé de mettre des informations pratiques comme les horaires d’ouverture, les spécialités et les événements commerciaux à venir. Il en est de même pour les types de farines utilisés : complète, sans forment, sans gluten…

Soigner l’éclairage

Dans une boulangerie, l’éclairage a une importance capitale, car son rôle est de littéralement mettre les pains et les viennoiseries sous les feux des projecteurs. Toutefois, il ne faut pas transformer la boutique en salle de spectacle, car les pâtisseries fondent sous la chaleur émise par les lampes. On peut trouver sur le marché des éclairages LED professionnels spécial boulangerie-pâtisserie qui dégagent très peu de chaleur. Ce sont aussi des solutions économiques, car la consommation est moins élevée que celle de lampes à incandescence, avec en plus une plus longue durée de vie et un meilleur rendu esthétique.

Raisonner fonctionnalité

L’objectif d’un agencement de boulangerie, c’est de présenter les produits dans les meilleures conditions possibles. Pour y arriver, il convient de les mettre en scène, sublimer leurs couleurs et leurs parfums. C’est à ce stade qu’intervient la carte de la fonctionnalité qui consiste à faire de sorte que la majorité des clients découvrent tous les produits avant de parvenir à ceux qu’ils étaient venus chercher. Toutefois, pour plus d’harmonie, il est conseillé de penser côte à côte les produits de même type.

Quelques erreurs à éviter

Outre la surcharge de la vitrine, il est déconseillé d’exposer des mêmes produits pendant une trop longue durée. Cela enlève l’effet de surprise qui est recherché par les clients. La décoration peut contribuer à changer l’ambiance. Enfin, l’allée centrale ne doit pas être trop étroite afin d’éviter que les clients se heurtent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.