expert comptable

L’expert-comptable et le commissaire aux comptes sont tous deux des experts de la comptabilité. Ces deux professions, chacune régie par un Ordre et des règles déontologiques propres sont incontournables de la vie des entreprises.

En effet, L’expert-comptable et le commissaire aux comptes veillent à la qualité des comptes et à l’évaluation des risques et participent aussi à la prospérité et à la pérennité de l’entreprise. Ils apportent aux dirigeants une optimisation de la gestion au sens large de l’entreprise. Même si ces deux métiers sont complémentaires, ils font souvent l’objet de confusion pourtant, il existe toutefois quelques différences fondamentales entre l’expert-comptable et le commissaire.

Quelle est la différence entre l’expert-comptable et le commissaire aux comptes ?

L’expert-comptable accompagne ses clients dans la gestion de leurs entreprises et tout au long des différentes phases de croissance de celle-ci. Sa mission dépend de l’étendue des besoins formulés par son client. Il est habilité à organiser et suivre la comptabilité des entreprises au quotidien, procéder aux différentes déclarations fiscales, sociales. L’expert-comptable assiste également dans l’établissement du bilan et des déclarations fiscales.

Le commissaire aux comptes a une fonction d’intérêt général de sécurisation. Il a pour mission de contrôler la sincérité et la régularité des comptes annuels établis, et la véracité de leurs constatations comptables. Ce professionnel amène le dirigeant à s’interroger sur les risques, leur nature et les procédures à mettre en place.

En bref, l’expert-comptable aide l’entreprise à établir ses déclarations dans le respect des lois tandis que le commissaire aux comptes vient contrôler si l’entreprise a respecté les textes.

Le recours à un expert-comptable et au commissaire aux comptes est obligatoire ?

L’expert-comptable exerce une mission contractuelle. Aucune loi n’oblige une entreprise à travailler avec lui. Un entrepreneur peut très bien choisir de tenir lui-même sa comptabilité et d’effectuer ses déclarations fiscales de manière indépendante. En revanche, cette option est plutôt judicieuse pour simplifier vos tâches et profiter de son savoir-faire dans de nombreux domaines.

En ce qui concerne la mission du commissariat aux comptes, il est exercé le plus souvent dans une mission légale. Il intervient pour le compte des partenaires de l’entreprise, comme les associés ou les actionnaires. Sa nomination cependant être obligatoire en raison de la forme juridique ou de la dimension de la société, on parle alors d’audit légal.

Bon à savoir : de nombreux l’expert comptable exerce la profession de commissaire aux comptes pour différentes entreprises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *