ravalement de façade

Un ravalement de façade est une opération nécessitant une bonne préparation. Il vous est même fortement recommandé de confier ce genre de travaux à un professionnel. Ce dernier réalisera un diagnostic avant de vous expliquer le déroulement du projet. Il faut noter que cette étape peut être obligatoire dans certaines situations afin d’éviter les problèmes à l’avenir.

Réaliser un diagnostic amiante avant de lancer les travaux

Ce type de diagnostic est incontournable si votre habitation a été construite avant 1997. Notez que l’usage de l’amiante n’est plus autorisé à partir de cette année. Cela est dû au fait que cette matière a été reconnue comme étant potentiellement dangereuse pour l’intervenant sur la façade. Le danger peut aussi toucher les occupants du bâtiment ainsi que les passants.

Vous n’avez qu’à faire appel à un façadier expérimenté pour vous aider sur ce point. Celui-ci doit travailler au sein d’une entreprise spécialisée dans le domaine pour faciliter les choses. Notez que le matériau peut se trouver dans l’ancienne peinture ou le joint ainsi que les colles pour les façades carrelées.

Un diagnostic plomb est aussi indispensable

Cette intervention concerne principalement les murs édifiés avant 1994. N’oubliez pas que la rénovation des garde-corps et des persiennes est souvent réalisée pendant le ravalement des façades. Cela implique un sablage de leur peinture avant d’être recouvert. C’est pendant cette opération que l’artisan peut être exposé aux dangers causés par les poussières des peintures.

En effet, celles-ci peuvent contenir du plomb qui est un élément très dangereux. Une vérification doit alors se faire afin que l’intervenant puisse se protéger en fonction de la situation. Le port d’équipements spécifiques peut s’avérer indispensable pour faire face à ce genre de substance.

Comment se déroulent les diagnostics ?

Il est indispensable de faire appel à un ravaleur qualifié pour réaliser un repérage d’amiante et plomb. L’intervenant doit réaliser plusieurs prélèvements sur les supports à rénover. Tous les différents types de revêtement doivent être pris en compte pour éviter un oubli. Comprenez bien que la moindre négligence peut vous coûter cher. C’est pour cette raison que vous ne devez pas faire le diagnostic tout seul.

Il se peut par exemple que les peintures utilisées pour le rez-de-chaussée et l’étage ne soient pas les mêmes. L’artisan doit alors accéder en hauteur pour atteindre les autres façades, mais aussi les garde-corps et les persiennes.

À quel moment demander un diagnostic pour ravalement de façade ?

Il ne faut pas attendre trop longtemps pour faire une demande de diagnostics. Notez que vous pouvez faire les deux en même temps. Il suffit de déposer votre dossier auprès du professionnel de votre choix bien avant le début des travaux. Plus précisément, il vaut mieux le faire au moment où vous déciderez de faire un ravalement de façade.

Notez que vous êtes libre d’engager un cabinet spécialisé pour réaliser l’opération si vous le souhaitez. Les résultats doivent en outre être envoyés rapidement auprès de l’entreprise qui réalisera les travaux. Cette dernière peut alors se baser sur ces documents pour réaliser le devis pour votre projet. En tout cas, il ne faut pas attendre quelques jours avant des travaux pour faire les diagnostics.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.